Arlette

von Antoinette Rychner

Une jeune femme, Arlette, court. Telle le lapin d’Alice au pays des merveilles, elle craint d’arriver en retard pour dire adieu à son père mourant. Elle tombe sur sa sœur décédée qui ne sait pas quoi se mettre pour aller au nouveau mariage de leur père… Si Arlette est bien réelle, c’est toute la réalité qui l’entoure qui fuit, suinte, grince et glisse. A chaque porte qu’elle ouvre, elle se retrouve face à un souvenir, une évocation. Une épopée dans sa mémoire consciente ou inconsciente, à la rencontre de fantômes, de personnes qu’elle a connues, à qui elle n’a pas eu le temps de dire au revoir. Antoinette Rychner crée avec Arlette un voyage de la conscience où derrière chaque porte un souvenir menace, surprend, enchante et qui nous pousse à nous interroger : que ferions-nous si nous pouvions revivre quelques instants et rejouer quelques actes manqués ?

Historie des Stücks